Travailler dans l’industrie du Futur

Quels métiers et quels défis ?

Le lundi 6 juin 2016

L’industrie du futur implique des mutations technologiques et numériques d’importance.
En France et ailleurs, l’industrie de demain est incontestablement innovante.Les nouveaux modes de production vont sensiblement modifier l’organisation du travail, générer de nouveaux métiers pour lesquels de nouvelles compétences seront nécessairement déployées.

Quelles seront les nouvelles compétences attendues, pour répondre à quels besoins ?
La formation doit accompagner cette transformation, répondre à ces nouvelles exigences pour soutenir l’industrie de demain.

Arts et Métiers et l’Institut de la réindustrialisation, (fondé par le CESI, l’EPF, le GIM et SYNTEC Ingénierie)organisent une conférence le 28 juin prochain pour tenter d’explorer, avec des étudiants et des industriels, les nouveaux territoires du travail de demain.

Programme :

Animation :
Fabien Claire, rédacteur en chef adjoint – AEF
Adel Farouil, élève ingénieur - Arts et Métiers
Diana Festa-Odera, élève ingénieure - EPF

> Quels sont les enjeux de la France dans l'industrie du futur ?
Philippe Darmayan, président - Alliance Industrie du Futur

> Quels défis technologiques pour l'industrie du futur ?
Karine Gosse, directrice du développement numérique - FIVES
Fabienne Lacorre, adjointe directeur technique - Safran Aircraft Engines

> Quels sont les futurs territoires d'innovation et de travail ?
Gilles Bonnenfant, président - Eurogroup Consulting
Luc Rémont, président - Schneider Electric France

> Quels seront les métiers de demain ?
Patrick Benammar, directeur rémunération, avantages sociaux et formation - Valeo
Sabine Lunel-Suzanne,directrice du développement social - ENGIE

> Nouveaux métiers, nouvelles compétences ?
Laurent Champaney, directeur général adjoint Formations - Arts et Métiers
Jean-Michel Nicolle, directeur - EPF

>Évolutions sociétales dans l’entreprise du Futur, quels impacts ?
Serge Guérin, sociologue
Isabelle Martin, secrétaire confédérale - CFDT

> Conclusion : BélhacèneMazari, directeur de la recherche et de l’innovation - CESI

Arts et Métiers
Grand établissement technologique, et membre fondateur de l’Alliance de l’industrie du futur, Arts et Métiers comprend 8 campus et 4 antennes répartis sur le territoire français. Arts et Métiers a pour missions principales la formation d’ingénieurs et cadres de l’industrie et des services, la formation à la recherche, la formation tout au long de la vie ainsi que l’assistance et l’expertise au monde socioéconomique. Il forme chaque année plus de 6 000 étudiants du bac jusqu’au bac+8. Par ses formations, ses 15 laboratoires et sa recherche partenariale, Arts et Métiers souhaite contribuer à l’innovation industrielle française et européenne.
En savoir plus sur : www.artsetmetiers.fr

L’Institut de la réindustrialisation
Créé en janvier 2015, il a pour ambition de devenir un pôle créateur et diffuseur de connaissances et d'expertises sur toutes les thématiques liées à la revitalisation industrielle des territoires tout en sensibilisant les étudiants, les apprentis, le grand public et les acteurs de demain sur ces enjeux. Il a pour membres fondateurs le Groupe des Industries Métallurgiques (GIM), le Syntec Ingénierie et deux écoles d'ingénieurs : l'EPF et le CESI.