Certificat de compétences en électronique analogique

Le lundi 11 juillet 2016

Cette formation certifiante est une co-construction du Département formation professionnelle de Grenoble INP, de l’école Grenoble INP – Phelma et de la société STMicroelectronics à l'origine de la demande. La session pilote de ce certificat a démarré le 6 juin 2016 avec un effectif de 19 stagiaires tous issus de la société STMicroelectronics (sites de Crolles et Grenoble).
L’Observatoire des métiers et les industriels du secteur identifient le métier de concepteur en électronique analogique comme un métier « en tension ». Cette nouvelle formation s’adresse à des salariés de niveaux ingénieurs ou master en activité ou en recherche d'emploi cherchant à asseoir de bonnes bases en électronique analogique afin d'acquérir une double compétence et/ou dans le cadre d'une reconversion professionnelle.

« Parallèlement au développement des circuits numériques, on constate un besoin permanent de compétences en électronique analogique pour répondre à des problèmes différents suivant les contextes. L'usage de solutions analogiques dans les systèmes électroniques est soit une nécessité induite par les signaux à traiter ou à fournir (interfaces notamment), soit une alternative intéressante vis-à-vis de solutions numériques » précise Jean-Marc Dedulle, directeur du Département de formation professionnelle de Grenoble INP.

Le Département formation professionnelle souhaite pérenniser le certificat et proposera la formation à l'ensemble des entreprises intéressées dès la promotion de juin 2017. Le certificat de compétences en électronique analogique s'inscrit au sein du Département formation professionnelle de Grenoble INP, entre les stages qualifiants d'une durée de 16 à 50 heures et les formations diplômantes d'une durée de 650 heures à 1 200 heures.

Un parcours pour l’acquisition de compétences en conception de circuits analogiques

Ce parcours de formation vise à l’acquisition des compétences requises pour réaliser des projets de conception de circuits analogiques. Il constitue le premier socle de savoir et savoir-faire, préalables à une démarche de spécialisation. La formation est d'une durée de 126 heures en présentiel accompagné d’une mise en situation professionnelle d’une durée de 4 mois.
Le processus s’appuie sur 5 modules qui permettentd'acquérir 8 compétences métiers:
• Module 1 : Fondamentaux en électronique,
• Module 2 : Conception de circuits intégrés analogiques,
• Module 3 : Systèmes électroniques,
• Module 4 : Outils numériques de conception analogique et travaux pratiques.
• Module 5 : Miseen situation professionnelle

Pour favoriser l’individualisation du parcours, un test de positionnement est réalisé au préalable afin de définir une feuille de route pédagogique individuelle. Les stagiaires seront accompagnés tout au long du dispositif par un tuteur interne à l’entreprise, où est réalisé le stage (module 5), et un tuteur pédagogique de Grenoble INP- Phelma.Le tarif de cette formation est fixé à 6300€.

Département de formation professionnelle : des formations au cœur des enjeux technologiques des entreprises

L’ensemble des formations s’appuie sur les plateformes technologiques et pédagogiques de Grenoble INP assurant ainsi un haut niveau de qualité des contenus.
Le département formation professionnelle de Grenoble INP réalise un peu moins de 5000 heures de formation par an pour un chiffre d'affaires de 1,6M€. Les stages qualifiants représentent environ 25% de l’activité en termes de chiffre d'affaires, soit 52 sessions de formation organisées pour environ 400 stagiaires. Les formations diplômantes allant de la licence pro aux titres RNCP (Registre National des Certifications Professionnelles) aux diplômes d'établissement, aux certificats de compétences, aux diplômes d'ingénieur et aux mastères spécialisés, représentent un total d'inscrits de l'ordre de 300 stagiaires par an.

A propos de Grenoble INP

Grenoble INP fédère 6 écoles d’ingénieur, une prépa intégrée et un Département de formation professionnelle qui forment des ingénieurs créatifs responsables engagés pour un monde durable en capacité de répondre aux enjeux sociétaux de demain dans les domaines de l’énergie, de la société du numérique, des micro et nanotechnologies, de l’environnement et de l’industrie du futur. Grenoble INP développe toutes ses formations en synergie avec une recherche d’excellence menée au sein des laboratoires par les enseignants-chercheurs.

Chiffres clés
• 5500 étudiants ingénieurs, dont 860 doctorants (plus de 20 % d’étudiants étrangers)
• 1200 ingénieurs diplômés ingénieurs par an et 200 diplômés docteurs
• 25 filières de formation et 6 filières ingénieurs par apprentissage
• 36 laboratoires dont 10 laboratoires internationaux
• 7 plateformes technologiques de très haut niveau dont certaine unique en Europe
• 19 start up (2 incubées par an) dans le portefeuille de la filiale de valorisation
• 20 familles de brevets et marques
• 300 entreprises partenaires

Les écoles de Grenoble INP
• Grenoble INP - Ense3 (énergie, eau, environnement)
• Grenoble INP - Ensimag (informatique et mathématiques appliqués)
• Grenoble INP - Esisar (systèmes avancés et réseaux),
• Grenoble INP - Génie industriel (ingénieurs en génie industriel)
• Grenoble INP - Pagora (papier, communication imprimée et des biomatériaux),
• Grenoble INP - Phelma (physique, électronique, matériaux)