Mobilité urbaine électrique

L’EIGSI à la pointe de la Recherche

Le lundi 23 février 2015

Depuis le 9 février 2015, dans le cadre du projet de recherche européen Citymobil2, qui teste un réseau de minibus électriques sans chauffeur à La Rochelle, les élèves-ingénieurs de l’EIGSI réalisent une enquête pour analyser comment ce nouveau mode de transport s’intègre en milieu urbain.

Rappelons que l’EIGSI La Rochelle participe à de nombreux projets de recherche sur la mobilité urbaine électrique. L’École coordonne notamment le projet VELUD, financé par l’ADEME et qui vise à mettre au point les schémas logistiques moins impactant sur la qualité de l’air des villes du futur.

Minibus électriques sans chauffeur

Le projet Citymobil2 consiste, jusqu’en avril 2015, à tester un service de transport urbain de 6 minibus électriques sans chauffeur, allant de la Gare de La Rochelle jusqu’à l’Université. Les enseignants-chercheurs de l’EIGSI ont été chargés notamment de l’évaluation de ce service. Ils vont répertorier les problèmes techniques, proposer des solutions d’amélioration, et mesurer l’impact de ce mode de transport sur les populations (utilisateurs, piétons, automobilistes, cyclistes) et sur le trafic qui a été entièrement modélisé.

Dans la 1ère phase du projet (Citymobil1), l’EIGSI avait contribué à mettre au point techniquement les minibus électriques sans chauffeur, et à modéliser le trajet test.

L’EIGSI communique aussi sur ce projet auprès du jeune public rochelais. Les enseignants et les étudiants vont intervenir dans des écoles primaires pour sensibiliser les jeunes élèves à la mobilité du futur.

Logistique pour la ville du futur

Le projet VELUD vise à trouver des solutions pour diminuer l’impact négatif des livraisons sur la qualité de l’air en ville. A Paris, l’EIGSI et Renault expérimentent déjà l’utilisation d’un véhicule utilitaire léger électrique pour la livraison du dernier kilomètre. Au cœur du projet, le quadricycle électrique de Renault - le Twizy Delivery Concept - auquel on adjoint une remorque qui accueille des conteneurs modulables.

L’EIGSI apporte son expertise en mobilité intelligente, que ce soit dans l’analyse des contraintes, des risques, mais aussi du déploiement d’un schéma logistique durable. En effet, utiliser une flotte de véhicules électriques pour effectuer des livraisons est une véritable opportunité pour repenser en profondeur l’organisation du transport de marchandises en ville.

Irriguer l’enseignement

A l’EIGSI, la recherche permet d’enrichir les enseignements et les élèves-ingénieurs sont concrètement impliqués dans les travaux de Recherche. Pour Citymobil2, en réalisant une enquête sur la façon dont les nouveaux minibus électriques sans chauffeur sont perçus. Les élèves seront ainsi au cœur des technologies innovantes en participant à des projets complexes en situation réelle, autant pour Citymobil2 que pour le projet VELUD, leur permettant d’innover aux côtés de l’entreprise Renault.