L’INP Toulouse booste les Transferts Technologiques

Evénement INP INNOV’ le 9 juin 2015

Le vendredi 5 juin 2015

Le mardi 9 juin 2015, sur son campus, l’INP Toulouse organisera INP INNOV’, un événement consacré à la Recherche, à l’innovation et aux partenariats industriels. L’occasion pour tous les partenaires scientifiques, économiques et institutionnels de l’INP Toulouse de découvrir les dernières réalisations de l’établissement en matière de recherche.

Pour Olivier SIMONIN, Président de l’INP Toulouse : « Une de nos missions, c’est de contribuer au développement économique, en apportant aux entreprises les innovations qui feront leur succès. Et effectivement, nos missions de recherche partenariale permettent de transférer aux entreprises les technologies que nos chercheurs mettent au point. Celles-ci nous accordent une confiance grandissante, sur les 12 derniers mois : nous avons signé environ 120 nouveaux contrats de recherche partenariale. »

100 chercheurs récompensés

Le 9 juin au matin, des ateliers permettront aux chercheurs et aux industriels d’échanger sur 5 thèmes majeurs de Recherche :
• la gestion des ressources, des risques et les traitements chimiques et biologiques des eaux et effluents ;
• l’ingénierie pour la santé humaine et animale au service d’une meilleure qualité de vie ;
• les nouveaux itinéraires technologiques pour la transformation de la matière et de l’énergie, notamment les énergies renouvelables et l’hydrogène ;
• l’éco-conception des systèmes industriels ou de production agricole ;
• le calcul intensif, les méga données et la modélisation des systèmes complexes.

L’après-midi du 9 juin, en partenariat avec l'INPI, les Trophées de la Recherche mettront 100 chercheurs de l’INP Toulouse à l’honneur. Les dernières innovations seront présentées. 60 scientifiques seront récompensés, ainsi que 20 thèses et 11 brevets d’invention. Les Trophées de la Recherche permettront aussi de mettre à l’honneur les partenariats industriels les plus porteurs.

La recherche au féminin : 5 Doctorantes à l’honneur

Parmi les 20 thèses de doctorat qui seront saluées lors d’INP INNOV, citons celle d’Emilie BOUHSIRA, sur le rôle des puces dans la maladie des griffes du chat. Chez l’homme, cette maladie peut provoquer de graves troubles (fièvre, éruptions cutanées, etc.) et léser le foie, le cœur voire le cerveau. Cette maladie est transmise par les déjections des puces présentes sur les griffes des chats. Les travaux de sa thèse portent sur les interactions entre la puce et la bactérie, et sur le contrôle des transmissions de puces.

Quand à la thèse de Sofia de LEON ALMARAZ, elle porte sur l’optimisation de la chaîne logistique « Hydrogène ». L’hydrogène produit à partir de sources renouvelables constitue un vecteur énergétique très prometteur, mais le coût de l’hydrogène vert reste prohibitif. Les recherches de la doctorante visent à optimiser le prix de revient de l’hydrogène, et son impact sur le réchauffement climatique. Elles ont abouti à un modèle de chaîne logistique économique pour produire, stocker et distribuer l’hydrogène.