Partenariat CESI x CDIO

L’école d’ingénieurs CESI vient d’intégrer le CDIO Initiative.

Le lundi 11 juillet 2016

Créé dans les années 90 par le MIT (Massachusetts Institute of Technology), le CDIO™ Initiative (dont l’acronyme renvoie aux quatre fondamentaux de la formation au métier d’ingénieurs « Conceive, Design, Implement and Operate ») est un réseau mondial d’universités et d’écoles qui mettent en œuvre réflexions et démarches autour de la formation d’ingénieurs. Il réunit aujourd’hui plus de 100 établissements d’enseignement supérieurs de premier ordre parmi lesquels l’université Stanford et l’université de Pennsylvanie aux Etats-Unis, l’université Chalmers et la KTH en Suède, Trinity College en Irlande, Politecnico di Milano en Italie, l’Ecole Polytechnique de Montréal et l’université de Calgary au Canada, l’universitéBeijing Jiaotong et celle de Chengdu en Chine, la Queensland University of Technology et l’université de Sydney en Australie, pour ne citer qu’elles.

Le CDIO rassemble plusieurs fois par an des représentants de ses écoles membres sur des thématiques liées à la formation de l’ingénieur, avec une approche pragmatique et interdisciplinaire visant l’amélioration de la qualité des programmes et résolument tournée vers le futur.

Le CDIO propose un référentiel d’acquis de formation (le syllabus CDIO), des méthodes pédagogiques et des standards permettant l’évaluation des formations. Le syllabus se compose de 4 thématiques et de 16 grands sous-thèmes qui sont autant d’objectifs de formation et de compétences.

L’école d’ingénieurs CESI a participé depuis 2012 à plusieurs conférences et rencontres du CDIO sous l’impulsion de Telecom Bretagne qui était alors la seule école française à avoir intégré l’initiative.
S’inspirant du référentiel du CDIO pour évaluer et refondre ses curricula, l’école a procédé depuis quatre ans à un colossal travail de définition des compétences de l’ingénieur et choisi la voie de l’innovation pédagogique pour former l’ensemble de ses futurs ingénieurs.
Si l’EXIA.CESI avait en effet opté dès sa naissance en 2004 pour l’APP (apprentissage par problème), l’EI.CESI est elle aussi passée à la pédagogie active par problèmes et par projets à la rentrée 2015 à la suite d’une réforme pédagogique majeure impliquant l’ensemble des acteurs de la formation d’ingénieurs.

Lors de la dernière assemblée du CDIO organisée en juin dernier à Turku en Finlande, l’école d’ingénieurs CESI a défendu sa candidature devant la commission « Europe », et a été admise comme école membre.

En intégrant officiellement le CDIO™ Initiative, l’école d’ingénieurs CESI est la deuxième école d’ingénieurs française à entrer dans ce réseau collaboratif international.