« A pen for a child »

Association en faveur d’une école laïque tibétaine

Le lundi 7 mars 2016

A l’origine du projet « A pen for a child » trois étudiants de l’IDRAC Business School sur le campus de Lyon : Mélanie, Benjamin et Augustin. Dans le cadre du Programme Grande Ecole de l’IDRAC Business School, ils ont décidé de sensibiliser l’opinion au sort d’une école tibétaine laïque. L’objectif de l’association est de soutenir, par le biais de dons en nature, l’établissement situé à Chauntra, dans une enclave tibétaine proche des contreforts de l’Himalaya.

Les entreprises mobilisées en faveur de l’association « A pen for a child »

Le projet de Mélanie, Benjamin et Augustin est de parvenir à fournir à l’école de Chauntra du matériel qui pourrait sensiblement améliorer les conditions de vie de ses 800 pensionnaires. Les écoliers âgés de 3 à 16 ans ont l’opportunité, en plus d’étudier gratuitement dans l’école, d’être nourris et logés par l’établissement. Le quotidien à Chauntra est organisé selon un mode de vie communautaire, ainsi en plus de l’école les habitants ont accès à d’autres infrastructures (temple, maison de retraite, hôpital...). Néanmoins, les conditions de vie restent sommaires, le lieu fonctionne uniquement avec des donations et reste strictement fermé au tourisme.

Sensibles au sort de l’école laïque qui subsiste grâce à des dons pourtant insuffisants compte tenu de son repli, Mélanie, Benjamin et Augustin ont décidé de travailler sur ce projet dans le cadre du Programme Grande Ecole de 3ème année de l’IDRAC Business School. Par ailleurs, appuyés par leurs camarades du Programme Grande Ecole de 5ème année en spécialisation Achats, les étudiants mutualisent leurs compétences et travaillent de façon transversale sur ce projet international.

Pour aider cette école laïque, dont ils connaissent personnellement le doyen, les trois étudiants de l’IDRAC Business School souhaitent mobiliser les entreprises de la région afin de récolter une assistance matérielle. Les fournitures scolaires, les ustensiles de cuisine, les vêtements chauds et l’équipement de literie sont largement plébiscités par les étudiants. Ils ont déjà commencé à récolter des aides financières qui les aideront à mener ce projet à son terme.

Pour les entreprises qui souhaiteraient aider les trois étudiants à rendre ce projet viable, Mélanie, Benjamin et Augustin restent disponibles à l’adresse suivante :