Prix « Oui à l’industrie »

2ème édition

Le mercredi 30 novembre 2016

Le prix « Oui à l’industrie », dont c’est la deuxième édition, récompense des apprenants ayant participé à des projets concrets réalisés au sein d’une entreprise. Ces projets ont pour point commun l’essor de l’activité industrielle française.

« Dans tous les territoires, les entreprises industrielles françaises, de la start-up au grand groupe multinational, développent des projets innovants et performants souvent à l’origine de création d’emplois. De nombreux étudiants, apprentis, doctorants participent à ces réussites. L’objectif de ce prix est de mettre ces jeunes diplômés en avant », souligne Gwénaël GUILLEMOT, Directeur de l’Institut de la réindustrialisation et responsable du département industrie du campus Ile-de-France du CESI.

Ce prix est ouvert aux apprenants inscrits sur l’année 2015/2016 à une des formations suivantes, réalisée sur le territoire français :

 Cycles universitaires (master 1, master 2, doctorat)
 Ecoles d’ingénieurs ou de management (sous statut étudiant, en apprentissage ou en contrat de professionnalisation)
 Mastères Spécialisés®

Les projets éligibles se rapportent aux sujets suivants :

 Projet amenant la création d’emplois industriels pérennes sur le territoire français,
 Projet de relocalisation d’activité en France,
 Sauvegarde de l’emploi industriel dans le contexte d’un plan économique.

Le dossier de candidature est à demander à l’adresse mail suivante : et à envoyer avant le lundi 6 février 2017 minuit.

La remise des prix se fera par des personnalités du monde industriel, dans le cadre des RUE 2017 (salon de l’enseignement supérieur et de la rechercheorganisépar l’AEF)qui se déroulera les 16 et 17 mars 2017 au Palais des Congrès de Paris.

Les meilleures candidatures se verront attribuer 3 prix :

 1er prix : 2500 euros
 2e prix :1 500 euros
 3e prix : 1000 euros

Pour rappel, le palmarès de l’édition 2016 du prix « Oui à l’industrie » :

1er prix : Guillaume DAOULAS :
Projet : « Des usines d'insectes pour nourrir les animaux et pour la chimie verte »
Formation : Mastère Spécialisé® Ingénieur de spécialisation "Innovations dans les Systèmes Alimentaires et Agroalimentaires du Monde" (ISAM) – SupAgro Montpellier
Entreprise : YNSECT

2eprix : Martin JULIARD :
Projet : « Extension d'un département de production dans le cadre de la montée en cadence de la production des pales composites »
Formation : 3ème année du Cycle d’ingénieur par apprentissage – ICAM Toulouse
Entreprise : UTC Aerospace Systems Ratier Figeac

3e prix : Stéphane NILIAS :
Projet : « SOSTEX : SOlutionSTockage Externe »
Formation : Mastère Spécialisé® Responsable en Amélioration Continue et Performance Industrielle – EI.CESI Saint-Nazaire
Entreprise : THEBAULT Logistique

A propos de l’Institut de la réindustrialisation :

Créé en janvier 2015, il a pour ambition de devenir un pôle créateur et diffuseur de connaissances et d'expertises sur toutes les thématiques liées à la revitalisation industrielle des territoires tout en sensibilisant les étudiants, les apprentis, le grand public et les acteurs de demain sur ces enjeux. Il a pour membres fondateursle Groupe des Industries Métallurgiques (GIM), Syntec-Ingénierie et deux écoles d'ingénieurs : l'EPF et le CESI.